Willy Bolliger

Willy Bolliger habite Olten, il est veuf et a quatre enfants adultes. Il est né en 1942, a grandi avec quatre frères et sœurs à la ferme de ses parents et termina son apprentissage de mécanicien en 1962. Parallèlement à son activité professionnelle en tant qu’outilleur il a fait une formation en électronique, ce qui lui a permis ensuite d’avoir un poste intéressant et varié dans le service extérieur.

Il a joué des instruments à vent dès sa jeunesse. A côté de son activité professionnelle, il fréquenta des cours pour joueurs d’instruments à vent et chefs d’orchestre à l’EMV. Comme la musique l’attirait de plus en plus, il se décida à faire des études à la Musikakademie à Bâle, section Orchesterschule, avec le basson comme matière principale. Vers 1970, il continua ses études au conservatoire de Lucerne. A cette époque, la „Camerata Luzern“, un septuor de jeunes étudiants de musique du conservatoire de Lucerne, fut fondée. Il y a participé en tant que membre fondateur. En outre, il a été pendant de longues années membre du „Raicha-Bläserquintett“ à Lucerne.

Au printemps 1972, il reçut le diplôme de chef d’orchestre d’instruments à vent, suivi d’une année d’études à Paris qui s’est concentrée sur le basson.

En 1974, il a été employé en tant que professeur de musique à l’école musicale de la ville d’Olten et en même temps, on lui a offert un emploi en tant que bassoniste solo de l’Aargauer Sinfonieorchester. De nombreux concerts dans le pays et à l’étranger eurent ensuite lieu.

En 1984, il a été élu directeur de l’école musicale. Suite à ce défi, il démissionna de l’orchestre et ne donna plus de cours de basson aux écoles cantonales à Aarau et à Olten. Il a dirigé l’école musicale jusqu’à sa retraite anticipée en février 2003.

Après la mort de son beau-père en 1979, il a été nommé chef du chœur de l’église catholique-chrétienne d’Olten et a fait ensuite une formation de musicien ecclésiastique à l’école de musique ecclésiastique de Lucerne.

En 1984, il fit la connaissance de l’œuvre de grâces de St. Michel à Dozwil à laquelle il a été lié dès le début avec conviction. Il s’est mis ensuite à disposition du domaine musical et a dirigé, à partir de 1990 et jusqu’à ce qu’il fût ordonné prêtre en février 2003, les instruments à vent, le chœur et l’orchestre de l’œuvre de grâces de St. Michel à Dozwil.

Thomas Graber

Thomas Graber habite à Rorschacherberg, il est marié et père de trois enfants adultes. Il est né en 1951 et a grandi avec cinq frères et sœurs à la ferme.

Après avoir terminé l’école secondaire, Thomas Graber a fréquenté le séminaire pédagogique à Rorschach. De 1971 à 2006 il a enseigné au niveau secondaire à Rorschacherberg. Il a collaboré aussi à la formation des enseignants en tant que directeur de stages.

Thomas Graber fit connaissance de l’œuvre de grâces dès les débuts de l’enseignement de Paul Kuhn. Lorsqu’il fréquenta son premier cours de psychologie chez Paul Kuhn à Rorschach, il avait à peine 15 ans. Dès la première soirée, il se rendit compte qu’il pourrait employer ce qu’il venait d’apprendre à l’école, en famille et dans le sport avec succès. L’haltérophilie était sa passion sportive. Il décrocha plusieurs fois le titre de champion suisse des juniors, en élite et avec son équipe.

Dès 1983, il dirige le chœur des enfants, plus tard aussi le chœur des jeunes à l’œuvre de grâces. Dès 1968 et jusqu’à son ordination en février 2003, il a chanté dans le grand chœur.

Benedicite

St. Michaelsvereinigung
CH-8582 Dozwil
Impressum

Copyright 2016 St. Michaelswerk 8582 CH-Dozwil